Témoignage d'ancien élève: Mallorie Omodei

Mis à jour : juil. 10

Mallorie a participé à notre session en 2016, elle était alors étudiante à l'Institut Biblique de Nogent. Elle a validé la formation en vue de compléter son cursus diplômant et se forme en parallèle à la relation d'aide. Voici ici les impressions qu'elle nous a livrées suite à la session.



Tout d’abord, j’ai apprécié la variété des cours enseignés : théoriques mais aussi pratiques. Je ne connaissais que trop peu « la louange » dans son ensemble. Il m’était important de faire le parallèle entre la musique au sein de la Bible et ce que nous en faisons aujourd’hui, ainsi que d’apprécier différemment la musique par le biais des ateliers l’après-midi.


J’ai découvert une dimension profonde de la louange, qui va plus loin que de faire un instrument de musique ou chanter le dimanche:


1. Notre adoration n’est pas toujours Christocentrique

2. Il faut s’ouvrir aux autres pour mieux louer

3. C’est en étant dans la simplicité que nous laissons place à Dieu

4. La définition de la louange


“J’ai découvert une dimension profonde de la louange, qui va plus loin que de faire un instrument de musique ou chanter le dimanche ”

1. Notre adoration n’est pas toujours Christocentrique :


Les cours qui parlaient de ce sujet m’ont parlé. Pour quelles raisons louons-nous vraiment ? Qui est le centre ? Ce que j’en retire, c’est que l’Homme, souvent, ne peut s’empêcher de se voir au centre, même inconsciemment. Quand je vois parfois certains groupes de musique professionnels ou non, je n’adhère pas à leur manière de faire trop « Star system » à mon goût. Ce pourrait être un vrai débat, même au sein de l’église. Le groupe de musique peut rapidement se mettre en avant parce qu’il se place devant l’assemblée et qu’on les voit.


2. Il faut s’ouvrir aux autres pour mieux louer Dieu ensemble :


Je pense que souvent, on a tendance à rester avec ceux qui nous ressemble et à juger lorsqu’on voit des différences. Je fais un parallèle avec le cours ‘Habiter l’Eglise au pluriel’. En effet, il est tellement dommage de ne pas s’ouvrir aux autres. Pourtant, il semblerait bien que c’est ce que Dieu nous demande : L’Eglise est remplie de personnes qui aiment le Seigneur. Il y a donc un seul corps avec beaucoup de membres différents. « Mieux louer » Dieu reviendrait à accepter en premier celui/celle qui est à côté de moi pour comprendre comment adorer d’une façon saine.


3. C’est en étant dans la simplicité que nous laissons place à Dieu :


Mon dernier point est pour moi le meilleur enseignement que j’en retire de cette formation : Jusqu’ici, je ne pensais pas qu’on pouvait jouer peu de notes et avoir un super résultat ! Après avoir fait école de musique et conservatoire, on ne nous apprend que la complexité. J’ai été assez perdue le premier jour car je ne comprenais pas qu’on fasse qu’une seule note à la fois ! Mais les ateliers pratiques m’ont permis de ‘découvrir’ où était l’importance pendant ma louange : Dieu ne recherche pas la perfection dans notre service, il faut simplement se présenter devant lui pour le glorifier, avec ce que l’on sait faire. En jouant moins, j’ai eu davantage de ‘temps’ pour écouter les paroles et leurs significations. De plus, j’étais plus attentive à ceux qui jouaient avec moi. Cette attitude permet de renforcer les liens au sein même du groupe pour ensuite, transmettre le bon message. L’assemblée est mieux disposée à louer et plus réceptive. Dans cet état d’esprit, on donne plus et on se sanctifie les uns les autres dans le Seigneur.


4. La définition de la louange :


Pour ma part, je pensais pendant longtemps que la louange n’était qu’associée à la musique. Il me semblerait que souvent, c’est la première définition que nous en donnons : ‘Je fais de la louange parce que je suis musicien’. En réalité, cette formation m’a fait comprendre les différentes dimensions de la louange. Prier, par exemple, en est une. La louange dans son ensemble, amène à l’adoration de Dieu. Elle est aussi une forme de reconnaissance qui revient naturellement au Seigneur.



Pour finir, la formation PSALT est bien montée : il y a une grande diversité au niveau des cours, entre le matin et l’après-midi, avec une équipe agréable et des intervenants passionnés. Elle est à recommander.

CONTACTEZ-NOUS

Tél: 06.22.07.49.29

Mail: contact@psalt.fr

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram

© 2020 by PSALT.   Mentions légales